L’allaitement maternel

Tu vas allaiter ou pas?

Devenir mère est une grande étape dans la vie d’une femme. Pendant le grossesse, l’éternelle question « Tu vas allaiter ou pas? » revient systématiquement. Hors c’est bien à la maman et à elle seule de prendre cette décision. Si la future maman se sent « obligée » de passer par l’allaitement et le fait à contre-cœur, cette étape sera alors considérée comme un échec. Et ce n’est pas parce que vous donnez le biberon à votre bébé que vous êtes une mauvaise mère. Aujourd’hui, environ 55% des femmes allaitent leur enfant, et cet allaitement dure en moyenne 10 semaines.

Les bénéfices de l’allaitement pour la santé de bébé….

Le lait maternel est riche en vitamines et sels minéraux et sa composition en protéines, lipides et glucides est idéale. Ce lait couvre donc les besoins essentiels de bébé jusqu’à 4 mois et ce dernier est plus résistant aux infections. L’allaitement maternel permet également une prévention antiallergique pour les populations à risque.

…mais aussi des bénéfices pour maman!

Et oui, l’allaitement a également un impact bénéfique pour maman!!! Après l’accouchement, le fait d’allaiter son enfant permet à l’utérus de retourver sa tonicité et sa taille normale plus rapidement. Sur le long terme, des études australiennes ont montré que l’allaitement réduirait de moitié les risques du cancer du sein mais également de l’ovaire.

Les avantages de l’allaitement…..

Un atout fondamental est le côté pratique: le lait est toujours prêt et est directement à la bonne température (ce qui favorise la digestion de bébé). Le lait est également naturellement stérile et il n’y a pas de problème de conservation…L’aspect économique n’est pas à négliger lorsque l’on regarde les prix des laits infantiles. Enfin, l’allaitement permet d’avoir un contact privilégié et intime avec bébé!

…..et les inconvénients!

Et oui! Ne pas parler des inconvénients serait tromper les mamans! Nous ne vivons pas au pays des Bisounours!! Tout débord, lors de l’allaitement, il faut dépasser sa pudeur même s’il est possible de s’isoler ou se cacher. Beaucoup d’éléments passant dans le lait, le tabac, l’alcool mais également les excitants tels que le café ou le thé sont à bannir et l’alimentation doit être équilibrée. Il y a toujours un stress qui s’installe: « ai-je assez de lait? », « mais il a bu combien de lait? ». Il y a aussi les douleurs lors de la montée de lait et lors de crevasses ou bien les apparitions élégantes d’auréoles de lait dues à l’engorgement lorsque vous êtes en public! Et lorsque la maman n’est pas au top ou veut profiter d’une soirée: il n’en est pas question! Certes, il y a toujours l’option de « tirer le lait » afin que papa ou papy et mamy donne le biberon mais avant cela, attendez vous à entendre la phrase « tu vas te traire comme les vaches? ».

 

Et vous?

Voilà une bonne partie des choses qu’il faut savoir sur l’allaitement: les points forts comme les points faibles. Ce qu’il faut avant tout pour un bon allaitement, c’est le vouloir et ne pas avoir honte de laisser tomber ou de ne pas tenter. Chaque personne est différente et aborde la maternité à sa façon! N’hésitez pas à nous donner votre avis, vos expériences. Petit conseil anti crevasses Inutile de vous badigeonner de crème X ou Y pour prévenir des crevasses: une petite goutte de lait à la fin de la tétée suffit!

Laisser un commentaire