La diversification alimentaire des 4/6 mois.

 

4 mois ou 6 mois?

Aujourd’hui, la diversification alimentaire peut se faire à 4 mois mais surtout pas avant! Toutefois, l’idéal est de commencer une alimentation vers 6 mois. C’est en effet à cet âge que notre petit bout commence la mastication et que ses capacités digestives sont plus développées. Par ailleurs, à l’heure où les allergies alimentaires sont en augmentation constante, les risques seraient diminués. Cependant, chaque enfant est différent: certains porteront un intérêt pour la nourriture dès 4 mois, d’autres préfèreront rester aux biberons de lait à cet âge. La première diversification sera donc effectuée entre 4 et 6 mois et jusqu’à 8 mois. Ensuite, une nouvelle diversification pourra être réalisée.

Les 1ères fois: comment s’y prendre?

Appréhender la nourriture: tel est le nouveau défi à relever. Il faut réussir à amener cette nouvelle étape dans un climat serein. Avant de lui faire goûter un aliment, vous pouvez de manière ludique familariser votre enfant à la petite cuillère. Ainsi lors de la « première fois », il ne sera pas surpris par cet espèce de chose dure que vous lui amenez dans la bouche! S’il refuse un aliment, vous pourrez recommencé plus tard, et sous une autre forme (velouté plutôt que purée): vous saurez ainsi s’il n’aime pas l’aliment lui même ou la texture. Il ne faut pas forcer votre enfant pour éviter le dégoût! L’idéal est de présenter un seul aliment à la fois: votre enfant pourra apprécier à la fois le goût, l’odeur, la couleur et la texture.

« Je veux des fruits… »

La poire, la pomme, la pêche ou encore l’abricot peuvent être introduit lors de la diversification. Ceux-ci doivent être cuits et souvent proposés sous forme de compote sans ajout de sucre. Vous pourrez faire goûter ces nouvelles saveurs lors du repas du midi ou bien dans l’après midi toujours en complément du biberon.

« …et des légumes »

La traditionnelle carotte est la privilégiée de cette première diversification. Vous pourrez toutefois faire découvrir de nouveaux goûts avec les haricots verts, les épinards, la courgette sans pépin ni peau, le blanc de poireaux qui sont tolérés par l’estomac de bébé. Ces légumes seront cuits à l’eau ou à la vapeur sans sel et proposés sous forme de purée lisse ou de velouté lors du repas du midi.

Conseil anti gaspillage!

Comment éviter le gaspillage lorsque l’on donne seulement une petite quantité par jour? Par exemple pour la carotte, vous pouvez cuire une carotte entière (ou plusieurs) et lorsque la purée est prête, la disposer dans un bac à glaçon et le congeler. Ainsi, chaque jour, vous pourrez décongeler 1 ou 2 glaçons pour le repas de bébé!

Laisser un commentaire